PLANTONS POUR L'AVENIR
Premier fonds de dotation pour replanter des arbres en France

LE REBOISEMENT : UNE AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Le 6 décembre 2017

Le 23 novembre dernier, Plantons pour l’avenir était invité à participer à la Journée de Campagne de la coopérative forestière ALLIANCE FORÊTS BOIS, grand mécène historique du Fonds.

C’est à Mussidan en Dordogne, que Stéphane VIEBAN, Directeur Général d’Alliance, a reçu plus de 200 de ses collaborateurs, pour une journée dédiée au REBOISEMENT.

Il a rappelé que le reboisement répond d’une démarche et d’une exigence professionnelles, afin que celui-ci soit un investissement rentable pour le sylviculteur, et la garantie d’un approvisionnement pérenne en bois de la filière, en qualité et en volume.

Invité à cette journée de campagne, Philippe RIOU NIVERT, ingénieur à l’Institut pour le Développement Forestier, a mis en évidence l’importance du diagnostic préalable à tous reboisements. Les diagnostics de la station, de la parcelle, des réglementations en vigueur, du propriétaire, du contexte socio-économique, doivent permettre de définir l’objectif de gestion ainsi que le choix de l’essence et de l’itinéraire technique.

Dans son exposé, M. RIOU NIVERT a également insisté sur la nécessité de comprendre et d’anticiper les changements climatiques. Il a montré comment la plantation permet d’introduire des essences adaptées aux évolutions climatiques, par l’intermédiaire de variétés forestières améliorées. Il a mis en évidence l’augmentation inexorable des besoins en résineux, mais également leur plus forte productivité. Enfin, il a rappelé qu’actuellement seulement 12% de la forêt française, est régénérée par plantation…

Des directeurs d’Alliance ont ensuite présenté le savoir faire, les innovations en cours et les itinéraires techniques et sylvicoles éprouvés par la coopérative, propres à chaque essence (Pin maritime et Taeda, Douglas, Peuplier…).

L’après-midi fut consacrée à des ateliers autour de profils pédologiques, où les participants ont pu s’exercer au diagnostic des stations forestières, et au choix des essences et des techniques de reboisement appropriées.

De cette journée riche, nous retiendrons que le REBOISEMENT est une affaire de spécialistes. Il permettra à nos forêts de répondre aux défis de l’adaptation et de l’atténuation au changement climatique, par le choix avisé d’essences et de variétés améliorées, mais également d’itinéraires sylvicoles, prenant en compte les risques et les contraintes climatiques, ainsi que les besoins des entreprises et des industries de transformation du bois.